Souvenirs de voyage - Le Carnet à Pois

A cette même période l’année dernière, je partageais ici mes envies de voyage pour 2016. Aujourd’hui, c’est le bilan ! Je réalise avec bonheur que j’ai eu la chance de cocher la moitié de ma « to do list Voyages » en partant découvrir la Scandinavie en mai dernier, avec Copenhague et Stockholm. Pour 2017, j’ai encore beaucoup d’envies et j’espère bien en concrétiser quelques-unes. Mais ça, je vous en parlerai bientôt.

Alors que l’on réfléchit justement à notre prochaine destination, j’ai eu envie de me replonger dans mes souvenirs de voyage. L’occasion de partager avec vous mes 6 moments les plus forts. Des souvenirs d’endroits bien particuliers ou plus largement de destinations qui me font – aujourd’hui encore – rêver, sourire et m’évader. On y va ?

tokyo-japon-tsukiji-market-titre-le-carnet-a-poisxtokyo-japon-tsukiji-market-le-carnet-a-pois

[   N o v e m b r e    2 0 1 4   ]
Il était tôt ce matin-là quand nous avons passé l’entrée du Tsukiji Market de Tokyo. C’était déjà la troisième fois que je me rendais au Japon mais je n’avais pas encore eu la chance de découvrir cet endroit si atypique. Tsukiji Market, c’est le marché aux poissons de Tokyo.  Le rendez-vous matinal des professionnels. L’un des plus impressionnants endroits que j’ai pu voir de tous mes voyages. Il est conseillé d’y aller très tôt – vers 6/7h du matin – pour ressentir à 100% l’effervescence de l’endroit. Par décence – car c’est avant tout un lieu de travail – nous en avons foulé les allées « que » vers 9h. Il y avait déjà beaucoup moins de monde. Mais suffisamment pour ressentir l’ambiance de ce marché au gros. Les étalages de poissons, de crustacés, de coquillages, le bois, les peintures écaillées, les écriteaux manuscrits, l’air iodé, la matière brute, les négociations entre deux têtes de thon, les outils, … et puis les files devant les petites gargotes où les badauds faisaient déjà la queue pour déguster les sashimis les plus frais qu’il puisse exister. Nous ne nous y sommes pas arrêtés. La prochaine fois. Pour sûr !

x
barcelone-titre-le-carnet-a-pois
barcelone-le-carnet-a-pois

[   A v r i l    2 0 1 6   ]
3 copines. Un week-end à Narbonne. Une soirée rosé pizzas. Un constat :  nous n’étions qu’à 2h de route seulement de Barcelone. En quelques minutes, nous avions notre programme pour le lendemain. J’avais déjà eu un coup de cœur pour la capitale catalane, découverte une première fois il y a de nombreuses années à l’occasion de vacances familiales. J’y retournai donc le cœur gonflé. Pressée de redécouvrir cette belle ville avec mes yeux de trentenaire. Et puis ce côté dernière minute est tellement plus excitant. Pendant 8 heures, nous avons marché marché marché pour ne rien rater. Nous avons immortalisé le plus possible – dans notre appareil photo et dans nos têtes – chaque lieu, Sagrada Familia, les Ramblas, les maisons Gaudi… Nous avons profité des douceurs locales, tapas et sangria(s) (tout en modération, bien entendu). Et ce final incroyable, face à la plage, sur fond de clapotis des vagues et d’échanges en espagnol, jusqu’au crépuscule et le moment de se dire « p*****, c’est bon d’être libre ».

x
nouvelle-zelande-lac-pukaki-titre-le-carnet-a-poisx
nouvelle-zelande-lac-pukaki-le-carnet-a-pois-1

[   N o v e m b r e    2 0 1 5   ]
La Nouvelle-Zélande est un spectacle de chaque instant. Il y a bien évidemment tous les spots « touristiques » incroyables à découvrir. Mais il y a également les routes pour s’y rendre qui sont, elles aussi, fabuleuses. Des montagnes enneigées aux forêts luxuriantes, des plaines vert tendre aux plateaux arides, des routes encerclées par des colonies de moutons aux chemins loin de toute civilisation. Tous ces contrastes aident grandement à avaler les kilomètres qui séparent chaque endroit car il en faut de la  motivation ! Au fil des kilomètres, nous avons découvert des régions qui offraient leur lot de paysages stupéfiants. Et parmi eux, il y a eu ce lac. Le lac Pukaki. Cette immensité d’un bleu turquoise si intense. Cette seule nuance bleutée si captivante. C’était sur la route qui nous permettait de rejoindre Christchurch. Nous l’avons longé, admiré, photographié. Il nous a fait pousser des « ohhh » et des « waouhh ». Ce voyage-là restera à jamais celui qui m’aura fait prendre conscience de la beauté de la nature.

[   N o v e m b r e    2 0 1 4   ]x

gili-trawangan-bali-titre-le-carnet-a-poisxgili-trawangan-bali-le-carnet-a-pois

[   M a r s    2 0 1 3   ]
Bali. Première destination en amoureux. A la découverte d’une île sauvage où nous avons beaucoup vu, beaucoup appris. Des paysages si différents d’un coin à l’autre, Ubud, des virées en scooter, des pleins d’essence en bouteilles de vodka Absolut (oui oui, c’est tout à fait normal), des soirées à écouter le chant des grenouilles ou à discuter du mode de vie balinais avec nos hôtes, des rencontres et notamment celle avec le sculpteur de bois Made Ada. Et puis cette petite parenthèse à notre voyage « culturel », les îles Gili. Nous avons séjourné 3 jours sur Gili Trawangan, la plus grande des trois microscopiques îles situées au large des côtes de Bali, rattachées à l’île voisine de Lombok. Un petit coin de paradis, dont on peut faire le tour à pieds en moins d’1 heure, c’est pour dire ! Le programme était simple et parfait : un peu de snorkelling, beaucoup de lézardage et de moments à deux, comme on les aime. 
C’était pour mes 27 ans. Et je ferai volontiers ça chaque année ! 

xmartinique-titre-le-carnet-a-poisxmartinique-le-carnet-a-pois-1

[   M a r s    2 0 1 1   ]
Je me rappelle de ce sms à mon amie C. comme si c’était hier : « La Martinique, dans une semaine, t’es partante ? ». Moi, fébrile, en attendant que mon téléphone ne s’allume. Et une réponse quelques minutes plus tard : « Chiche ? ». Ce voyage a été une opportunité saisie au vol, mes parents contraints de ne plus partir. Et 7 petits jours plus tard, nous nous retrouvions dans l’avion, toutes les 2, pour la première fois si loin ensemble. 7 petits jours pour boucler nos valises. Trouver un maillot de bain et de la crème solaire en plein mois de mars (#challengeaccepted). Et cette semaine-là, je m’en rappellerai comme l’un des meilleurs voyages que j’ai eu la chance de faire. Les bienfaits du soleil en plein hiver, les incroyables couchers de soleil, les nuances bleutées de l’eau, les jus de fruits frais sur la plage, la douceur tropicale, les fougères plus grandes que nous, nos péripéties (coucou le trou de noix de coco sur le toit de notre voiture de loc’)… et cette sensation de liberté, celle de prendre des décisions à la volée qui donnent tellement de piment à notre quotidien. Quand est-ce qu’on recommence ?
x

xnouvelle-zelande-abel-tasman-titre-ii-le-carnet-a-poisxnouvelle-zelande-abel-tasman-le-carnet-a-pois

[   N o v e m b r e    2 0 1 5   ]
A ce moment-là, nous en étions à la moitié de notre voyage. Déjà beaucoup de paysages traversés avant de prendre la route pour l’Abel Tasman National Park, l’un des plus beaux parcs naturels de Nouvelle-Zélande. Nous le savions, nous allions en prendre plein la vue. Et nous ne nous étions pas trompés ! Nous avons commencé par prendre le bateau pour rejoindre Anchorage Bay, l’un des nombreux et incroyables spots que peut offrir la réserve. Sable blanc, eau turquoise… Idéal pour manger un morceau et faire un choix qui rythmerait nos prochaines heures : reprendre le bateau ou marcher marcher marcher pour retourner au point zéro. Je suis loin d’être une grande sportive mais la perspective d’admirer les paysages qui allaient s’offrir à nous a eu vite fait de faire pencher la balance. 4h30 de marche plus tard, de « j’en ai marre », de « c’est quand qu’on arrriiivee », de « on fait une petite pause ? » et autres ronchonnages en tout genre, nous l’avons fait ! 14 kilomètres dans les pattes, la fierté de m’être dépassée et surtout ces si belles images… Cela donnerait (presque) envie de recommencer !

x
Et vous, racontez-moi, quels sont vos plus beaux souvenirs de vacances ?
x

Découverte Juillet - Le Carnet à Pois

Redécouvrez les articles complets sur mes voyages :
Tokyo
Bali
Nouvelle-Zélande – L’île du Nord
Nouvelle-Zélande – L’île du Sud

Et les autres… Copenhague, Stockholm, New York.

Découverte Juillet - Le Carnet à Pois

Cet article vous a plu ? Ne ratez rien en me suivant sur Facebook, Twitter, Instagram, Hellocoton et Pinterest !