lancer-son-blog-avec-wordpress-header-le-carnet-a-pois

Aujourd’hui, j’aborde un sujet un peu différent de d’habitude… On va se la jouer geekette ! J’ai reçu dernièrement quelques e-mails de futures blogueuses me demandant conseil pour lancer leur blog et j’ai eu envie de partager ici le « comment le Carnet a vu le jour » (il y a bientôt 6 mois, ça passe !). Cela n’intéressera peut-être pas tout le monde – promis je reviens vite avec d’autres sujets ! – mais j’espère que ma petite expérience pourra en aider certain(e)s !

xLancer son blog avec WordPress - © Le Carnet à Pois (6)x

Le lancement d’un blog est souvent une terre inconnue. En suis-je capable ? La novice que je suis peut-elle y arriver ? Dans quel ordre dois-je prendre les choses ? Toutes ces questions – et bien plus encore – je me les suis posée avant de me lancer. J’avais une petite expérience dans l’univers du blogging car je co-tenais un autre cocon avant de me lancer en solo. Mais même avec cela dans mes bagages, l’idée de devoir gérer des lignes de codes me donnait le tournis. Le graphisme soit, le langage HTML… Très peu pour moi ! Avec du recul, je peux vous garantir qu’il n’y a pas besoin d’être une star en la matière pour pouvoir gérer son blog. On peut très bien s’en sortir en démarrant novice et en apprenant sur le tas ! Le fonctionnement est assez pragmatique. C’est en quelque sorte noir ou blanc, et les sites d’entraide sont vraiment nombreux en cas d’interrogation. Voici comment je m’y suis pris…

Pourquoi WordPress - © Le Carnet à Pois

Quand je me suis lancée, s’il y a bien une chose dont j’étais sûre, c’est que je voulais absolument être indépendante et ne pas être limitée (nom de domaine, design, toussa toussa).

Considérant cela, je me suis tournée assez facilement vers WordPress.org (le .org a son importance, c’est différent de .com, l’article suivant l’explique d’ailleurs très bien) pour une seule et unique raison, celle d’avoir la possibilité de faire ce que je voulais au niveau de la personnalisation de mon blog (thème, plugin, choix du nom de domaine, adresse mail au nom du blog, etc.). Cela ne demande que très peu de connaissances techniques, vous pouvez me croire sur parole ! Cela sous-entendra par contre de gérer soit-même l’hébergement, les mises à jour, la base de données… et tout ceci à un prix (raisonnable). Tout est une question de choix et d’envie !

Cependant, vous avez tout à fait la possibilité de passer par des structures clés en main et gratuites !
x

Même pas peur ! - © Le Carnet à Pois

A l’époque, lorsque je cherchais des informations sur le lancement d’un blog auto-hébergé, j’avais trouvé une jolie métaphore qui expliquait, je trouve, très bien tous les termes un peu barbares que l’on croit inaccessibles :

  • Le nom de domaine, c’est comme l’adresse postale de votre chez vous.
  • L’hébergement, c’est votre terrain, celui qui correspond à votre adresse postale.
  • Le CMS (ou WordPress), c’est la maison que vous avez fait construire sur votre terrain.
  • Et enfin, votre base de données MySQL, ce sont tous les meubles que vous avez mis pour décorer votre maison.

La première chose à faire, c’est donc de choisir le nom du blog – Le Carnet à Pois – et acheter le nom de domaine associé : www.lecarnetapois.fr. C’est la décision qui m’a probablement le plus angoissée car on ne peut pas revenir en arrière ! Il a déjà fallu trouver un nom qui me plaise et qui m’inspire, et surtout, qui ne soit pas déjà pris ! Sur le site de l’hébergeur que vous aurez choisi, vous avez la possibilité de tester l’url (tous le proposent) pour voir si elle est disponible… et de pousser un gros soupir de soulagement quand le voyant est vert ! Vous pouvez choisir plusieurs extensions, à 99% du temps .fr ou .com. Très honnêtement, l’un ou l’autre ne change rien au schmilblick. Pour Le Carnet, j’ai choisi d’être en .fr pour environ 7 € / an.

Parlons de l’hébergement maintenant. L’hébergement, c’est là où vous allez stocker votre site pour le rendre accessible (enfin cela n’engage pas un nombre de visiteurs hein !). Il existe des hébergeurs gratuits et d’autres payants. J’ai opté pour la deuxième solution car qui dit service payant, dit surtout service ! J’ai trouvé cette solution beaucoup plus rassurante en cas de problème. Pour le choix de mon hébergeur, j’ai regardé à gauche et à droite et OVH était celui qui ressortait le mieux… donc je n’ai pas tergiversé trop longtemps. Cela me coûte environ une 30aine d’euros par an en partant sur la formule de base (pour le début, je trouve que toutes les options supplémentaires ne servent pas à grand chose).

Une fois l’hébergement mis en place, il est temps de créer votre base de données MySQL. C’est elle qui va accueillir tout le contenu du site (textes, photos, commentaires, liens entre les articles, …). OVH m’a permis de la créer assez simplement en me rendant sur mon espace client, dans l’onglet Hébergement > Gestion SQL > Nouvelle base. Pour la créer, on vous demandera simplement un nom ! Les informations sont ensuite envoyées par e-mail. Tous ces éléments sont à garder pré-ci-eu-se-ment ! J’insiste vraiment car ils vous seront utiles au lancement mais aussi après !

Après cela, le grand moment est venu. Celui de synchroniser tout ensemble pour créer un petit cocon tout frais tout beau ! J’ai donc installé WordPress (disponible ici) sur mon PC. Ensuite, c’est assez simple. Il suffit de saisir votre URL sur une page Internet et WordPress va automatiquement vous demander, au fur et à mesure, toutes les informations nécessaires : les identifiants de votre base de données MySQL (reçus par e-mail d’OVH) puis vos propres identifiants pour vous connecter à la plateforme et… VOILA !

xLancer son blog avec WordPress - © Le Carnet à Pois (7)x

Personnaliser son cocon - © Le Carnet à PoisMaintenant que tout est prêt, il n’y a plus qu’à personnaliser votre blog. En premier lieu, choisissez votre thème. Il y en a pas mal de disponibles – et de très chouettes ! – sur WordPress. Certains sont gratuits (et il y a déjà de quoi faire), d’autres sont payants (ils offrent souvent plus de personnalisations).

Pour ma part, j’ai choisi un thème extérieur trouvé sur le site ThemeForest que je vous recommande chaudement ! Ils y proposent un très grand nombre de templates. Les avantages ? Avoir un thème que peu de personnes auront, choisir un format personnalisé et personnalisable, profiter du support d’aide disponible pendant 6 à 12 mois – très réactif (un excellent SAV !). L’inconvénient ? C’est payant, eh oui et pour vous donner une idée, j’ai payé le mien une 40aine d’euros.

Pour installer un thème extérieur à WordPress, rien de très compliqué. Il m’a suffit de télécharger mon template, me rendre dans la rubrique Thèmes de WordPress et d’y charger le zip… Ensuite, je l’ai personnalisé à mon goût (logo, couleur, typo, affichage, widgets et j’en passe !) et… Tadam !
x

Trucs et astuces - © Le Carnet à PoisSi vous hésitez encore à vous lancer…

Lisez le livre Blog It Yourself de Do It Yvette dont je vous parlais ici, qui est une vraie bible lorsque l’on veut se lancer.
Consultez les très nombreux tutoriels qui existent sur la toile qui vous suivront pas à pas dans la création de votre blog (personnellement, j’ai trouvé celui-ci très complet).
Posez des questions, sur les très nombreux forums d’entraide ou bien directement à des blogueuses que vous suivez. D’ailleurs, n’hésitez pas à me contacter ! Je prendrai beaucoup de plaisir à vous aider !
Notez, notez, notez ! Toutes les idées qui vous passent par la tête ou toutes les choses que vous aurez pu repérer. Cela vous aidera à vous organiser pour la suite (autant sur des idées de design que de contenus d’ailleurs !).

xLancer son blog avec WordPress - © Le Carnet à Pois (1)x

Voilà ! J’espère que cet article aura pu vous aider ?
Et finir de vous convaincre de vous lancer !

Hello