terrarium-a-faire-soi-meme-header-le-carnet-a-pois

Les plantes dans un intérieur, je trouve que c’est un indispensable, surtout dans un appartement. Je reste définitivement convaincue que ce petit brin de verdure apporte beaucoup de zénitude et de bien-être ! Mais j’ai deux problèmes… Le premier, je n’ai absolument pas la main verte. J’oublie très souvent de mettre de l’eau et ne m’en rends compte que lorsque la plante ne ressemble plus à rien (genre feuilles qui pointent vers le bas et qui tirent plus sur le marron qu’autre chose…). La seconde contrainte : mon mini-monstre de 4 kilos à poils courts. Oui, j’ai un chat qui bouffe tout ce qui, de près ou de loin, ressemble à du vert… ! Les feuilles de nos plantes se retrouvent ainsi bardées de trous et de coups de dents… pas franchement très esthétique ! Alors comment faire ?

Depuis quelques temps, j’avais repéré ces jolis terrariums, comme des mini-jardins d’intérieur, à faire soi-même. Au delà de cet aspect déco très tendance, je trouvais l’idée vraiment très sympa de se créer soi-même son petit écrin de verdure… protégé de toutes les menaces extérieures ! Et le gros plus, ce petit jardin d’intérieur ne demande que très peu d’entretien. Un peu d’eau de temps en temps et le tour est joué ! Pour moi, c’était parfait !

Avant de se lancer dans l’aventure, il y a quand même plusieurs choses à savoir. Toutes les plantes ne s’adaptent pas à une vie en terrarium. Il faut, en effet privilégier, les plantes grasses – type succulentes, les mousses ou les cactées, qui demandent peu pour vivre. Pour celles-ci, il faudra choisir un récipient ouvert pour que l’air puisse circuler. Pour réaliser un terrarium fermé, il faudra choisir des plantes plutôt tropicales qui sauront recréer, elle-mêmes, leur écosystème. Personnellement, je suis une fan de succulentes alors le DIY que je vous propose est à base de plantes grasses, réalisé dans un grand vase ouvert.

xTerrarium à faire soi-même - © Le Carnet à Pois
x

▲  La liste des courses ▲

  • Un bocal en verre transparent, assez grand
  • Des billes d’argile
  • Du gravier de la couleur de votre choix (à trouver au rayon des aquariums !)
  • Un filtre à café
  • Du terreau
  • Des petites plantes grasses (le nombre est en fonction de l’espace que vous avez dans votre bocal)

x
v▲  La réalisation ▲

Pour réaliser votre terrarium, c’est tout simple !

Commencez par bien laver et rincer votre récipient pour éviter l’apparition de bactéries. Tapissez ensuite le fond de votre contenant avec des billes d’argile (environ 2 cm). Elles permettront de drainer et éviter que l’eau ne stagne dans la terre. Ajoutez par dessus une couche – plus ou moins épaisse – de graviers. Cela aidera aussi le drainage et permettra de faire une couche de couleur supplémentaire… Joli et utile !

x
Terrarium à faire soi-même - © Le Carnet à Pois
Terrarium à faire soi-même - © Le Carnet à Pois x

Prenez ensuite le filtre à café et découpez-le de la forme de votre contenant. Il ne doit pas être recourbé sur les côtés sinon cela se verra et ce sera beaucoup moins joli. Ce filtre n’est pas obligatoire mais c’est mieux car il laissera passer l’eau mais pas la terre, qui ne descendra donc pas dans vos cailloux… C’est donc toujours par souci d’esthétisme !

Ajoutez ensuite une bonne couche de terreau (une quinzaine de centimètres environ). Pour des cactées / plantes grasses, il existe du terreau spécifique. Pour ma part, j’ai utilisé du terreau classique, car je n’avais que ça à la maison. Et pour l’instant, tout va bien mais je pense qu’un terreau adapté permettra à votre terrarium de vivre bien plus longtemps.

xTerrarium à faire soi-même - © Le Carnet à Pois x

Tassez la terre puis, à l’aide d’une cuillère à soupe, creusez des trous pour y planter vos petites plantes. Laissez un peu d’espace entre elles pour qu’elles s’épanouissent au fil du temps ! Tassez de nouveau le terreau et rajoutez-en si besoin pour bien lisser l’ensemble.

Décorez ensuite avec des petits cailloux, des copeaux de bois, de sable, de cailloux voire même des petits personnages… pour la note déco !

Et c’est fini ! Placez-le où bon vous semble en respectant ces quelques conseils : posez-le proche d’une source de lumière mais pas directement sous les rayons du soleil. Vous risqueriez de retrouver de la salade cuite en rentrant… Il en est de même si vous choisissez de le poser proche d’un radiateur ! Enfin, pensez à arroser votre petit jardin de temps en temps à l’aide d’un vaporisateur.

xTerrarium à faire soi-même - © Le Carnet à Pois
Terrarium à faire soi-même - © Le Carnet à Pois
Terrarium à faire soi-même - © Le Carnet à Pois x

Et voilà, un joli jardin d’hiver qui habillera parfaitement bien votre intérieur pour un budget très raisonnable (pour ma part, j’en ai eu pour environ 20 € tout compris).

A vous !

Hello