notre-trip-en-nouvelle-zelande-header-le-carnet-a-pois

Maintenant que nous pouvons compter les heures avant notre grand départ, j’avais envie de partager avec vous les premières esquisses de notre voyage, à savoir son organisation… Presque le meilleur diront certains ! Et je partage complètement ce point de vue ! Rien de plus excitant que de prévoir ce que l’on va voir, faire, rêvassez aux paysages lointains qui nous attendent, imaginer ce que nous goûterons parmi les spécialités locales… En soit, voyager avant l’heure et surtout préparer nos prochaines semaines de pur kiff !

Nous avons mis du temps à nous décider sur la destination. Nous voulions du loin et du dépaysant pour notre voyage de noces. LE voyage de notre vie quand même ! Après avoir longuement hésité, c’est finalement vers la Nouvelle-Zélande que nous prendrons notre avion aujourd’hui… H-9,5, véridique !

x Notre trip en Nouvelle-Zélande - © Le Carnet à Pois (2) x

Chéri et moi, nous sommes de cette catégorie de personnes qui aiment faire les choses à la dernière minute… Pas toujours idéal pour un voyage, j’en conviens, mais au moins, nous pouvons dire que nous avons fait les choses dans l’ordre ! Cela prouve aussi que oui, un voyage de noces, ça peut s’organiser en un seul petit mois ! Si si, je vous jure 🙂

Première chose, nos billets d’avion. S’il y a un point noir pour la Nouvelle-Zélande, c’est bien le voyage. Comptez 2 escales (Dubaï et Brisbane pour nous), 29h de voyage et 12h de décalage pour arriver à bon port, à savoir la ville d’Auckland… Ouch, ça fait mal ! Et encore, c’est l’un des meilleurs compromis que nous ayons pu trouver en limitant au maximum le temps des escales pour profiter encore plus sur place (mais 29 heures quand même…). C’est directement via le site de la compagnie aérienne – Emirates – que nous avons acheté nos billets. Croyez-moi, ne faites pas toujours confiance aux comparateurs de prix pour les billets d’avion. Il y a des fois des frais cachés qui rendent l’addition plus salée à la fin ! Autre petit conseil, pour de telles distances, il s’avère que les allers/retours sont bien souvent plus rentables que les allers simples. A calculer donc !

Si comme nous, c’est votre voyage de noces, pensez à emmener une copie de votre certificat de mariage et/ou de livret de famille. Légende urbaine ou non, il paraît que l’on peut avoir quelques petits avantages… Je vous raconterai 🙂

>> EDIT <<  Verdict : c’est presque une légende urbaine ! Pas de surclassement pour nous (seulement nos bagages classées Business pour les récupérer plus vite à la fin). Par contre, sur les conseils de l’hôtesse, il faut prendre contact avec la compagnie dès la réservation des billets ! Au retour, nous avons cependant eu une jolie surprise avec un gros gâteau au chocolat, deux verres de champagne et des photos Polaroïd pour immortaliser l’instant. Autant vous dire que nous ne sommes pas passés inaperçus !

x
Notre trip en Nouvelle-Zélande - © Le Carnet à Pois (6)x

Tout fiers d’avoir nos billets en poche, la suite s’offrait à nous : planifier notre road trip. Pour cela, des guides, une carte et un peu beaucoup de temps pour définir notre route. La difficulté en Nouvelle-Zélande, c’est de se décider sur quoi voir tellement ce pays a l’air plein de surprises et de contrastes… mais nous y sommes finalement arrivés et ce sont près de 2 500 km qui nous attendent du nord de l’île du nord au sud de l’île du sud ! #aventurequandtunoustiens.
x
Pour établir le parcours d’un voyage, je vous conseillerai bien évidemment les guides touristiques – notamment les Lonely Planet, très complets – mais pensez aussi aux blogs, très très nombreux sur la toile, qui seront là pour vous donner les bons plans et petits coins à ne pas rater que les guides ne mentionnent pas toujours (voire même jamais…). Pensez-y, sous peine de rater quelque chose de fou 😉

x
Notre trip en Nouvelle-Zélande - © Le Carnet à Pois (7)x

Côté hébergement, nous avons fait varier les plaisirs. La Nouvelle-Zélande regorge d’endroits où dormir pour tous les budgets. Voyage de noces oblige, nous n’étions pas branchés pour dormir en auberges de jeunesse  (on parle encore de jeunesse quand on a 30 ans ? … 🙂 ) avec salle de bain commune. Alors nous avons réservé, pour les moments clés de notre voyage uniquement, hôtels et motels (très nombreux en NZ) mais aussi des appartements via Air b’n’b, la location auprès de particuliers. Une solution à laquelle on ne pense pas toujours mais qui vaut aussi le coup ! L’occasion aussi de rencontrer des locaux et de discuter avec eux de leur si beau pays. Pour la suite des réservations, nous verrons directement sur place…

Voilà, toutes les billes sont maintenant entre nos mains pour faire de ce voyage le plus beau de notre vie. Et une fois de plus, nous tenions à remercier tous nos proches d’y avoir contribué ! Si vous avez envie de nous suivre pendant nos trois semaines néo-zélandaises, j’essayerai de poster régulièrement des photos sur mon compte Instagram.

Et en ce qui concerne le blog, non je ne vous abandonne pas, je vous ai concocté une série d’articles pour les trois prochaines semaines !

Cheers !

x

Hello